carport solaire moderne

Protéger sa voiture électrique avec un carport solaire

Dans ces périodes où les mots pénurie et écologie sont devenus essentiels, tous les moyens sont bons pour économiser de l’énergie sans pour autant polluer la planète. Parmi toutes les inventions possibles, celle du carport solaire est l’une des plus intéressantes.

Un carport est une petite structure extérieure, en bois ou en aluminium permettant de mettre une voiture à l’abri des intempéries. Généralement placé dans une allée ou un jardin, le carport est facile à poser et s’intègre harmonieusement à l’environnement.

L’idée est de poser des panneaux solaires sur le toit du carport pour produire de l’énergie, énergie verte et infinie. On vous en dit plus sur le carport solaire qui est promis à un bel avenir avec l’explosion des ventes de voitures électriques.

L’intérêt du carport solaire

A vrai dire, installer un carport solaire présente de nombreux avantages : tout d’abord il permet de libérer de la place dans un garage souvent encombré par des cartons ou du matériel. De plus il permet de protéger sa voiture lors des intempéries comme la pluie, la neige ou la grêle.

Sachant que des dizaines de milliers de voitures sont endommagées chaque année en France par la grêle, il n’est pas inutile de protéger la sienne. Enfin, l’intégration de panneaux solaires, reliés à un onduleur et éventuellement une borne de recharge pour un véhicule électrique, permettra de faire de sérieuses économies sur sa facture d’électricité.

Installer un carport n’est pas très compliqué ni très cher pour un bricoleur confirmé. Cela nécessite des panneaux devant être solidement fixés au sol par du béton, ainsi qu’une armature pouvant supporter des panneaux, solaires ou non. De fait, c’est la mise en place des panneaux ainsi que le raccordement qui constituent l’essentiel de la tâche. Le courant produit par les panneaux est du courant continu, de sorte qu’il faudra le convertir en courant alternatif, utilisable pour nos appareils.

Cela nécessite l’installation d’un micro-onduleur et éventuellement d’une batterie de stockage, éléments qui pourront être intégrés sous le toit du carport. Selon les besoins du propriétaire, le courant pourra être utilisé sur le réseau domestique ou pour recharger un véhicule électrique. Auquel cas l’installation d’une borne de chargement est nécessaire.

Les contraintes du carport solaire

Ce projet, aussi séduisant soit-il, est quand même à prendre à considération. Tout d’abord la surface du carport est en quelque sorte une surface perdue dans le jardin. De plus, comme toute installation, une déclaration auprès de la mairie est nécessaire, et entraînera une augmentation de la taxe d’habitation, proportionnelle à la surface du carport.

Ensuite, même si les matières premières nécessaires au montage du carport ne sont pas tellement chères (essentiellement du bois, de la quincaillerie et du béton), c’est le coût des panneaux, de l’onduleur et de l’éventuelle borne de charge qui fait grimper la facture. En effet, selon la qualité des panneaux, c’est-à-dire leur capacité à capter l’intensité lumineuse, le prix peut aller du simple au double.

Si l’on imagine un carport de 15 mètres carrés, il faut compter environ 11000 euros, sans l’installation et le micro-onduleur. Heureusement, des aides de l’État, proportionnelles au kWc, permettent d’adoucir un peu la facture. Il reste que l’installation d’un carport solaire constitue un réel investissement

Pour conclure sur le carport solaire

En définitive, l’installation d’une structure permettant d’alimenter une partie de son domicile ou le chargement de son véhicule électrique est une idée séduisante, qui mérite d’être considérée avec attention.

Sous couvert que l’investissement soit réfléchi en termes d’amortissement, comprenant l’usure des panneaux, la réfection de la structure tous les dix ans environ et l’éventuel surcoût de la taxe d’habitation, le carport solaire peut constituer un geste écologique tout à fait sensé, surtout compte tenu du prix de l’électricité.

Scroll to top