toilettes sèches jardin

Comment créer des toilettes sèches chez soi ?

Avez-vous déjà pensé à installer des toilettes sèches chez vous ? C’est une excellente solution pour réduire votre consommation en eau, et elle est de plus en plus utilisée ces dernières années. Ces toilettes fonctionnent avec des copeaux de bois, qui absorbent les déchets et les évacuent sans utiliser d’eau.

De nombreuses personnes ont déjà adopté ce type de toilettes, et il existe différents modèles qui peuvent être adaptés à votre maison, dans cet article vous allez tout savoir sur les toilettes sèches : le concept, les avantages et comment créer ce concept chez vous !

Ce qu’il faut savoir sur le concept de toilettes sèches !

Le concept des toilettes sèches n’est pas nouveau, il a été mis en œuvre dans de nombreuses cultures différentes depuis des siècles. Le principal avantage des toilettes sèches est qu’elles ne nécessitent pas d’eau pour fonctionner, ce qui peut être une ressource précieuse dans les régions où l’eau est rare. En outre, les toilettes sèches peuvent être utilisées pour recycler les déchets humains qui, autrement, finiraient dans des sites d’enfouissement.

Les toilettes sèches sont donc une option plus durable que les toilettes traditionnelles à chasse d’eau et elles peuvent contribuer à réduire notre empreinte écologique. Si les toilettes sèches présentent de nombreux avantages, il est important de noter qu’elles nécessitent une planification et un entretien minutieux pour fonctionner correctement. Si vous envisagez d’installer des toilettes sèches, assurez-vous de faire vos recherches et de consulter un expert avant de prendre une décision.

Les avantages des toilettes sèches

toilettes sèches fait maison

Les toilettes sèches présentent un certain nombre d’avantages par rapport aux toilettes traditionnelles à chasse d’eau. Premièrement, elles prennent beaucoup moins de place, ce qui est idéal si vous vivez dans une camionnette ou un camping-car. Deuxièmement, elles n’utilisent pas d’eau, ce qui signifie qu’elles sont beaucoup plus respectueuses de l’environnement (et vous permettra d’économiser sur votre facture d’eau !). Enfin, les toilettes sèches ne dégagent aucune odeur, grâce à la sciure de bois utilisée pour recouvrir les déchets.

Le seul véritable inconvénient des toilettes sèches est que vous devez disposer d’une quantité constante de sciure de bois pour qu’elles fonctionnent correctement. Cependant, ce n’est généralement pas trop difficile à trouver – la plupart des quincailleries ou des jardineries en vendent. Dans l’ensemble, les toilettes sèches sont un excellent moyen de gagner de l’espace, d’économiser de l’argent et d’aider l’environnement – alors pourquoi ne pas en créer une chez vous ?

Les étapes pour créer des toilettes sèches chez soi

L’installation d’une toilette sèche à la maison n’est pas aussi compliquée qu’il n’y paraît au premier abord. Décidez de l’emplacement de votre toilette sèche. Elle doit être facilement accessible, mais aussi à l’abri des regards indiscrets et loin des conduites d’eau potable pour éviter la contamination de bactéries, voici les étapes à suivre pour construire vos propres toilettes sèches à la maison.

1. Définissez la taille de vos toilettes sèches et réalisez vos découpes.

2. Assemblez la base.

3. Installez le siège.

4. Découpez le trou pour le siège.

5. Peignez ou vernissez le bois, si vous le souhaitez.

6. Installez le siège.

7. Installez la porte.

8. Mettez votre toilette sèche en service !

Les toilettes sèches sont un excellent moyen de réduire votre consommation d’eau et votre empreinte écologique. Et ce n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air !

Que faire des déchets de vos toilettes sèches ?

Saviez-vous que vous pouvez en fait utiliser vos toilettes sèches pour aider votre jardin à pousser ? En recueillant la matière dans un sac et en l’utilisant comme compost, vous pouvez fournir des nutriments essentiels à vos plantes. Vous pouvez également enterrer les matières dans le sol. Les bactéries qui décomposent les matières se trouvent entre 0 et 40 cm de profondeur, ce qui en fait une profondeur idéale. Veillez simplement à ne pas creuser le trou trop près des cours d’eau pour éviter toute contamination. Vous pouvez aussi utiliser un sac poubelle pour vous débarrasser des déchets en le remplissant et en le mettant avec les ordures !

Scroll to top