Éleveurs australiens stupéfaits : une vache met bas de quatre veaux

vache

David et Julie Ingram, éleveurs bovins, ont vécu une expérience inédite et stupéfiante avec une de leurs vaches. Le mois de mai dernier, leur vache Hereford pure race a donné naissance à non pas un, mais quatre petits veaux en simultané, un événement rarissime et totalement inattendu. La surprise était totale pour les Ingram qui n’avaient jamais été confrontés à une telle situation auparavant.

La nuit où tout a changé

Cet événement exceptionnel s’est produit dans leur élevage situé à Bonang, en Australie. La veille de l’accouchement, David avait prédit à sa femme Julie qu’ils auraient probablement des jumeaux. Cependant, lorsqu’ils sont descendus le lendemain matin, ils ont découvert quatre veaux, un fait absolument inédit. « Nous en avons compté un, puis deux, puis trois, et puis oh… il y en a quatre, » raconte David avec émotion.

Des mesures nécessaires pour la survie

Face à cette situation exceptionnelle, les Ingram ont pris des mesures immédiates pour assurer la survie des nouveaux-nés. Ils ont placé la mère et les veaux dans un petit paddock près de la maison, avec de la nourriture de qualité, en anticipant qu’elle aurait plus d’un veau. La mère a accouché de deux taureaux et de deux génisses avec quatre semaines d’avance. Pour maximiser les chances de survie, les Ingram ont pris la décision de rentrer les petits à l’intérieur, persuadés qu’ils ne survivraient pas à l’extérieur la nuit.

Un fait très rare chez les vaches

Malgré leurs efforts, deux des veaux n’ont malheureusement pas survécu en raison de complications liées à leur naissance prématurée. Les Ingram ont dû se résoudre à les euthanasier. Le Dr Alexander, vétérinaire dans la région de Bega, a commenté cet événement extraordinaire, affirmant qu’il n’avait jamais vu de quadruplés chez des vaches. « Je devrais regarder dans le Livre Guinness des records… J’ai vu des triplés, mais quatre c’est extrêmement rare, » a-t-il expliqué.

Les risques liés aux naissances multiples

Le vétérinaire a également précisé pourquoi les naissances multiples représentent un danger pour les veaux. En général, une vache ovule un seul œuf, ce qui signifie que la vache en question avait ovulé quatre œufs. « Toutes les vaches avec des jumeaux ne mettent pas bas prématurément, mais s’il y en a trois ou quatre, les risques augmentent considérablement, » a souligné le Dr Alexander.

Une fin inattendue

Malgré les précautions prises, la naissance prématurée des veaux a conduit à des complications fatales pour deux d’entre eux. Le Dr Alexander a expliqué que les veaux prématurés ont souvent des poumons immatures, ce qui les empêche de survivre. « Ils peuvent sembler en bonne santé, mais souvent, leurs poumons ne sont pas suffisamment développés pour leur permettre de survivre, » a-t-il ajouté.

Réactions et témoignages

La nouvelle de cette naissance exceptionnelle s’est rapidement propagée parmi les communautés d’éleveurs et les amateurs d’animaux. David et Julie ont reçu de nombreux messages de soutien et de curiosité de la part de leurs collègues et amis. « C’est un événement dont on parlera longtemps dans notre petite communauté, » a confié Julie.

Le soutien de la communauté vétérinaire

Face à cette situation unique, le couple Ingram a pu compter sur le soutien inestimable de la communauté vétérinaire locale. Plusieurs experts sont venus examiner les veaux et prodiguer des conseils pour maximiser leurs chances de survie. « La solidarité et l’expertise de nos collègues ont été essentielles pour nous aider à traverser cette période difficile, » a déclaré David.

Un défi logistique

Accueillir quatre veaux simultanément a représenté un défi logistique de taille pour les Ingram. Ils ont dû réorganiser leur espace et leur emploi du temps pour s’assurer que chaque veau reçoive les soins nécessaires. « Nous avons dû jongler avec nos responsabilités habituelles et cette nouvelle tâche imprévue, ce qui a demandé beaucoup d’énergie et de dévouement, » a expliqué Julie.

Perspectives d’avenir pour l’élevage

Malgré les pertes tragiques, cette expérience a également renforcé la détermination des Ingram à continuer leur travail avec passion. Ils envisagent d’améliorer leurs installations pour mieux se préparer à d’éventuelles naissances multiples à l’avenir. « Cette expérience nous a appris beaucoup et nous pousse à toujours vouloir le meilleur pour nos animaux, » a souligné David.

Les enseignements tirés de cette expérience

Cette aventure a permis aux Ingram d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences en matière de gestion des naissances multiples chez les vaches. « Nous avons appris à réagir rapidement et à prendre des décisions cruciales pour la survie des veaux, » a expliqué Julie. Ces enseignements seront précieux pour leur élevage et pour la communauté d’éleveurs dans son ensemble.

La rareté des quadruplés chez les vaches

Les experts estiment que la probabilité d’une naissance de quadruplés chez les vaches est extrêmement faible, ce qui rend cette histoire encore plus remarquable. « C’est un phénomène que l’on ne voit qu’une fois dans une vie d’éleveur, si ce n’est jamais, » a commenté le Dr Alexander. Cette rareté souligne l’importance des efforts déployés par les Ingram pour gérer cette situation exceptionnelle.

Un avenir prometteur malgré les défis

David et Julie restent optimistes quant à l’avenir de leur élevage. Ils sont déterminés à surmonter les défis et à continuer à élever leurs animaux avec soin et passion. « Nous avons traversé une épreuve difficile, mais nous en sortons plus forts et mieux préparés pour l’avenir, » a affirmé David. Leur résilience et leur dévouement sont un exemple inspirant pour tous les éleveurs.

Partager l'article
Retour en haut