Jeu des différences : seuls les plus rapides réussiront

différences

Il y a en tout trois différences entre ces deux images. Saurez-vous toutes les repérer en 13 secondes ou moins ? Les tests visuels comme celui-ci sont des activités ludiques qui mettent nos neurones à l’épreuve et aident à comprendre comment notre système visuel évolue.

Chercher le fameux Charlie dans un album ou trouver son chemin dans un labyrinthe à l’arrière d’un paquet de céréales sont des activités populaires à tout âge. Ces défis permettent de tester nos compétences cognitives, telles que la perception visuelle, la mémoire et la capacité de résolution de problèmes.

Les illustrateurs et l’art de la manipulation

Les illustrateurs ne brillent pas seulement avec un crayon à la main. Certains se spécialisent dans l’art de la « manipulation inoffensive » : ajouter un détail, en enlever un autre, ou modifier légèrement les couleurs d’un objet. Le jeu des différences entre deux images est l’un des plus populaires pour mesurer si vos compétences cognitives sont en bonne forme.

Deux images, trois différences, à vous de les trouver

Entouré de vos proches, ce défi sera plus amusant. Le jeu consiste à trouver les trois différences entre deux illustrations identiques à trois détails près. Vous devrez vous approcher de l’écran, ou prendre un peu de recul, pour identifier les trois erreurs qui se sont glissées dans l’image de droite. Vous avez 13 secondes pour les déceler.

Les images jouent des tours à notre cerveau

Pour commencer, balayez votre regard de gauche à droite sur la seconde image. D’abord, remarquez qu’un sapin a été ajouté en arrière-plan. Ensuite, en observant plus bas, vous verrez qu’une racine de l’arbre a étrangement poussé. Enfin, le pauvre ourson agrippé à son arbre a perdu sa patte droite.

Ces défis nous fascinent, même une fois adultes, car notre cerveau peut parfois nous jouer des tours. Pourquoi ne voyons-nous pas toujours ce qui est pourtant sous notre nez ? Des chercheurs de l’Université de Georgetown, aux États-Unis, ont peut-être trouvé la réponse.

La solution : comprendre le traitement de l’information par notre cerveau

Dans une étude de 2019, les chercheurs ont mis en avant que notre cerveau peut ne pas retenir certaines images si les informations sont trop rapprochées entre elles. « Le blocage du traitement visuel se produit lorsque l’arrière du cerveau est à nouveau stimulé par une seconde image avant que la rétroaction de la première image ne soit terminée », expliquent les universitaires dans leur rapport.

Pour qu’une information soit traitée, elle doit d’abord passer de l’arrière du cerveau à l’avant, avant de revenir à la zone initiale. C’est le principe de la rétroaction. Bien que le cerveau humain puisse traiter jusqu’à 70 images par seconde, des études antérieures avaient montré que les humains sont incapables de détecter des objets qui apparaissent rapprochés dans le temps.

Pourquoi notre cerveau nous trompe-t-il parfois ?

Selon les neuroscientifiques, cette limitation du système visuel explique pourquoi notre conscience ne peut pas toujours suivre. Quand quelqu’un dit qu’il n’a pas vu quelque chose dans une situation chaotique, il l’a peut-être vu, mais sans le savoir.

La solution du défi

Pour rappel, voici les trois différences que vous deviez trouver :

  1. Un sapin ajouté en arrière-plan.
  2. Une racine de l’arbre qui a poussé.
  3. L’ourson qui a perdu sa patte droite.
la réponse
@ Interloque.com – Jeu des différences : seuls les plus rapides réussiront

Testez votre perception visuelle

Les tests de différences sont une excellente façon de mettre au défi votre perception visuelle et vos compétences cognitives. Ils sont aussi un moyen amusant de passer du temps tout en stimulant votre cerveau. Essayez de relever ce défi et voyez si vous faites partie des rares personnes capables de trouver les différences en 13 secondes.

Partager l'article
Retour en haut