Les interdits de Jordan Bardella à la maison : « Je refuse qu’elle… »

Jordan Bardella

Le président du Rassemblement National, Jordan Bardella, a récemment dévoilé une règle de vie qu’il tient à respecter chez lui. Le 9 juin dernier, lors des élections européennes en France, son parti est arrivé en tête, consolidant ainsi sa position dans le paysage politique français.

Avant de se lancer pleinement en politique, Jordan Bardella a travaillé comme assistant parlementaire au Parlement européen et a été impliqué dans plusieurs mouvements de jeunesse du Front National, l’ancien nom du Rassemblement National. Ces derniers mois ont été particulièrement fructueux pour lui.

Les origines italiennes de Jordan Bardella

Jordan Bardella évoque souvent ses origines italiennes avec fierté. Sa mère, Luisa Bertelli-Mota, est née en 1962 près de Turin de parents italiens. Les grands-parents maternels de Jordan Bardella, Severino Bertelli-Motta et Iolanda Benedetto, ont vécu à Nichelino avant d’émigrer en banlieue parisienne en 1963.

Dans une interview accordée à Paris Match en 2023, Jordan Bardella a abordé un sujet cher à de nombreux Italiens : la cuisine. L’homme politique a admis une addiction particulière : « J’ai une forme d’addiction irrationnelle : les pâtes. Je peux en manger deux fois par jour », a-t-il confié.

Une règle stricte à la maison

Mais ce n’est pas tout. Jordan Bardella a également révélé une règle très stricte qu’il impose à la maison. « Chez moi, la sauce Barilla, c’est interdit. Idem pour le gruyère ou le fait de couper ses spaghettis. Je fais régner la loi dans mon cabinet ! », a-t-il affirmé. Cette déclaration montre à quel point il prend la cuisine italienne au sérieux.

Une intégration réussie

Jordan Bardella est souvent interrogé sur ses origines immigrées. « Ma famille n’était pas d’ici, mais elle est devenue d’ici. La génération issue de l’immigration italienne à laquelle j’appartiens a toujours eu à cœur de rendre à la France tout ce qu’elle nous avait donné », a-t-il déclaré lors d’une interview avec VA. Il insiste sur le fait que ses parents, issus d’une immigration italienne, se sont intégrés et ont travaillé dur en France.

Les autres origines de Jordan Bardella

Jordan Bardella se revendique fièrement « 75 % italien », mais il n’évoque jamais ses autres origines. Selon une enquête réalisée par Jeune Afrique et publiée le 24 juin dernier, l’arrière-grand-père de Jordan Bardella était « un travailleur immigré algérien ». Cette information a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Une vie personnelle sous les projecteurs

Jordan Bardella a grandi en Kabylie avant d’émigrer en France. Son arrière-grand-père, Mohand Séghir Mada, s’est installé à Villeurbanne, près de Lyon, en 1920, où il a épousé une Française. Ces révélations sur les origines de Jordan Bardella ajoutent une dimension supplémentaire à son parcours personnel et politique.

Jordan Bardella, en plus de sa carrière politique impressionnante, impose des règles strictes dans sa vie privée, notamment en ce qui concerne la cuisine à la maison. Sa passion pour ses origines italiennes et son engagement à respecter certaines traditions culinaires montrent une facette plus personnelle de ce leader politique. Ces révélations sur ses origines diverses et son parcours enrichissent la compréhension du personnage public qu’il est devenu.

Les réactions aux révélations de Jordan Bardella

Les révélations de Jordan Bardella sur ses règles strictes à la maison et ses origines ont suscité de vives réactions. Beaucoup de ses partisans ont salué son attachement aux traditions familiales et culinaires, tandis que d’autres ont critiqué ce qu’ils considèrent comme une rigidité excessive.

Une règle culinaire surprenante

La règle culinaire imposée par Jordan Bardella, interdisant la sauce Barilla et le gruyère, ainsi que la coupe des spaghettis, peut sembler triviale, mais elle révèle son profond respect pour les traditions italiennes. « Je veux préserver l’authenticité des plats que nous préparons à la maison, » a-t-il expliqué lors d’une interview. Cette attention aux détails dans la cuisine illustre l’importance qu’il accorde à ses racines culturelles.

Le rôle de la cuisine dans l’intégration culturelle

Pour le candidat RN, la cuisine n’est pas seulement une question de goût, mais aussi un symbole de l’intégration culturelle. « La cuisine est un moyen de transmettre notre histoire et nos valeurs à nos enfants, » a-t-il déclaré. En interdisant certains produits et pratiques, il souhaite maintenir un lien fort avec son héritage italien.

Les défis de l’intégration selon Jordan Bardella

Jordan Bardella a souvent évoqué les défis de l’intégration et l’importance de l’effort personnel et familial dans ce processus. « Mes parents ont travaillé dur pour s’intégrer et réussir en France. Il n’y a aucune raison que les générations suivantes soient dispensées de cet effort, » a-t-il affirmé. Cette perspective reflète sa vision d’une intégration réussie basée sur le travail et l’adoption des valeurs françaises.

Retour en haut