L’histoire d’amour de Barbara Bach : Quitter Hollywood pour Ringo Starr

Barbara Bach

Barbara Bach , qui incarnait la séduisante Triple X dans L’espion qui m’aimait , n’avait pas besoin d’être sauvée par le célèbre espion britannique. Au contraire, elle cherchait son propre héros, qu’elle a trouvé en la personne de son futur mari, le rockeur Sir Richard Starkey, mieux connu sous le nom de Ringo Starr . À l’âge de 75 ans , l’actrice et mannequin était au sommet de sa carrière lorsqu’elle s’est illustrée dans le blockbuster de 1977, jouant à la fois l’amoureuse et l’adversaire de James Bond, le célèbre séducteur incarné par Roger Moore.

Une critique ouverte de James Bond

Dans un article de 1983 paru dans People , Barbara Bach a qualifié Bond de « porc machiste qui utilise les filles pour se protéger des balles » . Moore lui-même partageait cet avis; en 1973, lors de la sortie de son premier film Bond, vivre et laisser mourir , il a admis : « Bond, comme moi, est un porc machiste.

Toute ma vie, j’ai essayé de libérer les femmes de leurs soutiens-gorge et de leurs pantalons ». Avant L’espion qui m’aimait , Bach avait joué dans des films italiens, y compris un avec d’autres Bond Girls, telles que Claudine Auger de Thunderball et Barbara Bouchet de Casino Royale , dans Black Belly of the Tarantula , un thriller italien de 1971.

Une carrière diversifiée avant la grande rencontre

La performance de Bach en tant que James Bond girl a solidement établi sa réputation, favorisant une transition vers les rôles principaux.

Elle a brillant dans Mad Magazine Presents Up the Academy , un film de 1980 réalisé par Robert Downey Sr., et dans Caveman , une comédie de 1981 où elle partageait l’affiche avec Dennis Quaid et Shelley Long , ainsi que Ringo Starr , qui a joué un Neandertal amoureux de Lana, interprétée par Barbara Bach. Cependant, contrairement au scénario du film, la véritable romance entre Bach et Starr n’a débuté qu’à la fin du tournage de Caveman .

Un amour inattendu

Leur histoire d’amour a commencé de manière inattendue , lorsqu’ils se rencontrent à l’aéroport de Los Angeles en route pour le plateau de Caveman , au Mexique. Selon une interview de 1981 dans Playboy rapportée par People , Barbara Bach avait déclaré : « Beaucoup de bêtises ont été écrites sur nous, aucune n’est intéressante ». Ils ne sont devenus un couple qu’à la fin du tournage. « Nous avons passé de l’amour amical à l’amour tout court », avait-elle révélé.

Une vie d’ensemble

Depuis leur mariage, Starr et Bach n’ont jamais vraiment été séparés, sauf pour de brèves périodes, la plus longue étant de cinq jours . Ils ont également affronté ensemble des épreuves, notamment un accident de voiture presque fatal juste avant leur mariage et leur lutte commune contre la dépendance, les menant à une vie sobre depuis 1988. Leur amour a également englobé une responsabilité partagée à travers leur fondation, The Lotus Foundation, qui soutient des causes diverses allant de la lutte contre la toxicomanie aux projets pour les sans-abri et le cancer.

Une influence durable au-delà du cinéma

Le parcours de Barbara Bach illustre parfaitement comment une carrière à Hollywood peut ouvrir des portes à des engagements plus profonds et personnels. Après avoir délaissé les rôles stéréotypés de la femme fatale pour des rôles plus diversifiés et comiques, Barbara Bach a non seulement remodelé son identité professionnelle mais a également transcendé les attentes habituelles envers les anciennes Bond Girls.

Son engagement avec The Lotus Foundation témoigne de sa détermination à influencer positivement le monde , bien au-delà des paillettes de son passé cinématographique.

La vie après Hollywood

Loin des caméras, la vie de Barbara et Ringo est marquée par une étonnante simplicité qui contraste fortement avec leur passé médiatisé. Ils ont trouvé un équilibre dans leur vie de couple en partageant des intérêts communs et en soutenant mutuellement leurs aspirations.

Leur amour a résisté non seulement aux défis de la célébrité mais aussi aux épreuves personnelles , consolidant un lien qui se renforce avec le temps. Leur relation sert d’exemple à de nombreux couples, prouvant que les relations peuvent évoluer et s’approfondir malgré les défis externes et internes.

Réflexions sur l’amour et la vie

Dans une époque où les relations sont souvent scrutées et éphémères, particulièrement à Hollywood, l’histoire de Barbara et Ringo est un rappel rafraîchissant que l’amour véritable peut fleurir dans les circonstances les moins attendues.

« J’aime l’homme, et c’est tout », a affirmé Barbara Bach dans une interview récente , soulignant la simplicité et la pureté de leur amour qui continue de briller des décennies après leur première rencontre fortuite à l’aéroport.

Un héritage de compassion

En plus de leur amour, Barbara et Ringo ont laissé une empreinte durable à travers leur travail humanitaire. La Lotus Foundation, qu’ils dirigent ensemble, est le symbole de leur engagement envers les causes qui leur tiennent à cœur.

Cette fondation a aidé d’innombrables personnes à travers le monde , offrant des ressources et un soutien à ceux qui en ont le plus besoin. Leur capacité à transformer leur notoriété en une force pour le bien commun est une source d’inspiration pour leurs fans et pour la communauté globale.

Partager l'article
Retour en haut