Comment commencer par remplacer la viande au quotidien ?

comment remplacer la viande

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes se tournent vers une alimentation végétale pour diverses raisons : bénéfices pour la santé, réduction de l’impact environnemental… Mais beaucoup se demandent comment remplacer la viande sans avoir à manquer de protéines et autres nutriments essentiels.

Dans cet article, nous vous proposons quelques idées pour varier votre alimentation et garder tous les bienfaits d’une alimentation riche en protéines animales.

L’impact de la viande sur notre santé

Manger trop de viande rouge est depuis longtemps associé à plusieurs risques pour la santé, allant de l’augmentation du risque de maladies cardiovasculaires à certains types de cancers. Des études montrent que la consommation de viande rouge augmente de 24 % les risques de développer un cancer du côlon.

Des recherches récentes révèlent également que le risque de cancer de l’œsophage, du foie, du pancréas et du poumon augmente encore plus, de 20 à 60 %. La quantité de viande rouge consommée dans le cadre d’un régime alimentaire doit être surveillée et gardée avec modération.

La quantité adéquate de viande rouge pour un corps sain

Manger de la viande rouge avec modération est bénéfique pour un organisme sain. Les autorités internationales recommandent de limiter la consommation à 500 g de viande rouge cuite par semaine. La viande rouge regorge de protéines, de vitamines B et de fer, des éléments importants pour l’énergie et la santé en général.

Par quoi remplacer la viande rouge dans son alimentation

Vous n’avez pas à devenir végétarien ou végétalien du jour au lendemain ; commencez plutôt par réduire la quantité de viande rouge que vous consommez et optez pour ces substituts de protéines plus maigres.

Non seulement cela apporte à votre organisme des vitamines et des minéraux essentiels, mais cela contribue également à réduire les dommages environnementaux causés par l’élevage du bétail. Manger plus sainement ne signifie pas forcément laisser de délicieux repas derrière soi, vous pouvez profiter d’un régime sans viande sans sacrifier la saveur ou les nutriments, voici quelques alternatives !

Remplacer la viande avec des œufs

Non seulement les œufs fournissent les nutriments nécessaires à une alimentation équilibrée, mais ils offrent également un moyen éthique de consommer des produits animaux de manière durable. Les œufs sont riches en acides gras oméga-3 et contiennent des vitamines essentielles comme la choline et le sélénium, ce qui en fait le bon choix lorsqu’on cherche une alternative plus saine à une alimentation à base de viande.

Tout ce qui nous vient de la mer

remplacer viande par poisson

Le poisson et les fruits de mer peuvent être une excellente alternative à la viande en termes de nutrition. Ils regorgent de protéines, de vitamine B12 et de fer, et sont également plus pauvres en graisses saturées.

En outre, certains fruits de mer, comme les palourdes et les moules, sont des sources de fer héminique encore plus excellentes que de nombreux types de viande. En plus d’offrir une excellente valeur nutritive, le poisson et les fruits de mer sont également meilleurs pour l’environnement puisque leur récolte utilise moins de ressources que l’élevage d’autres sources de protéines animales.

Céréales et légumineuses, riches en protéines !

Les céréales et les légumineuses sont indispensables à une alimentation équilibrée car elles constituent des sources de protéines essentielles de manière naturelle et écologique.

Bien que les protéines des céréales puissent manquer de lysine et que celles des légumineuses soient pauvres en acides aminés soufrés, la combinaison des deux permet de combler leurs carences. Une combinaison optimale est de 2/3 de céréales pour 1/3 de légumineuses pour une meilleure valeur nutritionnelle.

Le tofu : l’aliment riche en protéine

Le tofu est une alternative végétalienne à la viande qui constitue une option savoureuse et saine pour tous les plats. Riche en protéines, en fer et en autres minéraux essentiels, il ajoute de la variété aux repas végétariens sans compromettre les nutriments.

Sa saveur neutre lui permet également de se fondre dans de nombreuses recettes différentes et sa polyvalence permet de réaliser des plats satisfaisants en toute occasion. En revanche, la richesse en isoflavones du tofu pourrait être préjudiciable aux femmes ayant des antécédents de cancer du sein, tandis que sa faible teneur en B12 signifie qu’il faut parfois prendre un supplément pour obtenir un apport suffisant de cette vitamine.

La consommation d’aliments plus sains tels que le poisson et les céréales peut non seulement être bénéfique pour la santé physique, mais aussi réduire les risques de développer ces maladies graves.

Vous devriez aimer

Nos derniers articles

cloture panneau composite
Maison & Jardin
L'Interloque

Les alternatives au bois pour aménager son extérieur

Depuis des années, le bois est un choix populaire pour les aménagements extérieurs. Il ajoute un élément naturel au jardin, apportant chaleur, cachet et confort. Mais il y a quelques inconvénients comme l’entretien ou le prix qui poussent certains consommateurs vers des produits innovants. L’entretien peut être un problème ; si vous voulez que vos

Lire l'article »
ecoconstruction
Maison & Jardin
L'Interloque

Écoconstruction : qu’est-ce que c’est ?

L’éco-construction est une méthode de construction qui met en avant l’importance des impacts économiques, sociaux et environnementaux. Elle fait partie intégrante de l’économie circulaire et privilégie les matériaux en circuit court à moindre impact environnemental, offrant une garantie d’emploi durable et de savoir-faire local. Enfin, ce type de construction est très performante en économie d’énergie.

Lire l'article »
voyage écolo
Voyages
L'Interloque

Comment voyager avec une faible empreinte carbone ?

Voyager est une expérience extraordinaire qui peut nous permettre de découvrir d’autres cultures, coutumes et modes de vie. Cependant, pour voyager, la plupart d’entre nous doivent utiliser un mode de transport qui génère des émissions de gaz à effet de serre. Mais s’il existait des moyens de réduire notre empreinte carbone lorsque nous voyageons ?

Lire l'article »
Scroll to top